Les vœux d’Estelle

Et c’est parti pour le ZODIAC WRITING CHALLENGE de Juillet !
Ce mois-ci, les thèmes proposés étaient « Dévorer », « Sous une pluie d’étoiles filantes », « Vous avez rendez-vous ? », « Une île », « L’accident ».
J’ai choisi « Sous une pluie d’étoiles filantes »…
Bonne lecture !
***
Pour la nuit des étoiles, Estelle s’était installée au fond du terrain, à l’orée de la peupleraie. Etendue sur son transat, elle avait emporté un plaid léger pour se protéger de la fraicheur qui s’invitait souvent dès le coucher du soleil. Elle avait bien fait. La température avait baissé au fur et à mesure que la nuit était tombée.
L’agitation humaine s’était enfin calmée, étouffant pour quelques heures les sons dont elle était la source. Coassements, battements d’ailes et pépiements, les avaient remplacés pour un temps.
Puis le silence avait envahi l’espace, ponctué par le bruissement délicat des feuilles animées par la brise.

Perdue dans ses pensées, Estelle se laissa enveloppée par la douce atmosphère et regarda le ciel.

C’est Vénus qui apparut la première, comme pour lancer le coup d’envoi du ballet lumineux tant attendu. Aussitôt, les étoiles se présentèrent une à une pour lui tenir compagnie. Puis leurs éclats rayonnants investirent la voute céleste et entamèrent leur merveilleuse chorégraphie galactique.
Emerveillée par le jeu de lumière qui se déroulait dans le ciel nocturne, Estelle se laissa un temps emporter par le spectacle.

Mais en sentant dans sa poche le petit carnet où elle avait noté tous ses vœux, son cœur se serra. Lequel formulerait-elle si elle ne voyait qu’une seule étoile filante ? Ils étaient si nombreux ! Si importants !
Entre les difficultés familiales, médicales ou professionnelles des uns et des autres, elle avait l’embarras du choix. Sans parler de tous les évènements tragiques qui se déroulaient à travers le monde et qui l’atteignaient profondément. La guerre, la pauvreté, la faim, l’injustice, la violence, la destruction de la planète ! Tant de choses qui lui paraissaient essentielles…
Autant dire qu’il lui faudrait voir des myriades d’astres lumineux parcourir l’Olympe, pour pouvoir souhaiter que tous ces problèmes soient résolus !

Elle en était là de ses réflexions, quand une longue traînée blanche et scintillante illumina le ciel et lut dans ses pensées.
Aussitôt, une autre la suivit. Puis une deuxième. Et des milliers d’autres encore.
Estelle comprit et sortit son carnet à la hâte.
Et sous une pluie d’étoiles filantes, elle formula ses vœux.
© Jos Gonçalves le 23 juillet 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s