Une vie arrachée

Ce texte est ma participation à l’atelier n°330 du 8 juillet 2019 de Bric à Book

Tom regarda avec satisfaction le scooter qu’il trafiquait depuis plusieurs jours. L’engin était fin prêt. Après l’avoir « substitué à un veinard qui avait les moyens », Tom avait jugé bon de le rendre plus performant. Il ne s’était pas contenté de le débrider. Non ! Ça c’était pour les petits joueurs. Il avait fait mieux, il l’avait kiter. En modifiant la transmission et en changeant le pot d’échappement, le variateur et le filtre à air, il en avait fait un bolide. Il était maintenant certain de ne pas se faire prendre en pratiquant son sport favori : le vol à l’arraché.
Ne lui restait plus qu’à river la fausse plaque d’immatriculation. C’est ce qu’il fit avant d’enfourcher sa machine.

Après un petit détour pour prendre Enzo – indispensable à son entreprise – il se dirigea au centre de la capitale. En ce dimanche matin, les rues de Paris étaient encore calmes. Il n’était que huit heures. Les fêtards dormaient depuis peu et les familles paressaient encore. Seuls les petits vieux étaient de sortie pour aller au marché. Tom et Enzo n’eurent pas longtemps à attendre pour commettre leur forfait.
La vieille dame avançait prudemment en poussant son cabas à roulette à la manière d’un déambulateur. Ses petits pas faisaient osciller son sac à main qu’elle portait en bandoulière sur son épaule gauche.
Tom la repéra de loin. C’était une proie idéale. Il accéléra. Enzo comprit et se tint prêt.
Arrivé à sa hauteur, il tendit le bras et s’empara du sac avec violence. Tom accéléra à nouveau. En se retournant, Enzo vit la vieille tourner comme une toupie et s’affaler sur le sol. Il lui sembla entendre un bruit sec au moment où sa tête heurta le bord du trottoir…
Quand le SAMU arriva, il n’y avait plus rien à faire pour elle. Les deux voyous, eux, étaient déjà loin.
Arrivés dans une ruelle male famée, ils s’arrêtèrent pour inspecter le contenu du sac. Un mouchoir brodé, dont Enzo s’empara pour l’offrir à sa petite copine. Un trousseau de clé, qui atterrit dans le caniveau. Un porte-monnaie avec si peu d’euros qu’ils ne mirent pas longtemps à les compter. Et – enfin ! – un portefeuille qu’ils ouvrirent à la hâte.
S’ils regardèrent d’une œil distrait la vieille photo en noir et blanc et la pièce d’identité qui s’y trouvaient, une lueur d’intérêt brilla dans leur regard à la vue de billets rangés avec soins. Pourtant, quand ils les sortirent de leur compartiment, leur espoir s’envola. 

La vieille dame n’avait sur elle que quelques dollars bermudiens… Ils lui avaient arraché la vie pour trente euros à peine.
© Jos Gonçalves le 8 juillet 2019

7 réflexions sur “Une vie arrachée

  1. Cécile C 8 juillet 2019 / 7 h 11 min

    Bonjour,

    Waouh, quelle tristesse ! je me dis que parfois si les gens qui « font le mal » passaient autant de temps à « faire que le bien » notre monde serait merveilleux !
    Terrible histoire et pauvre femme … morte parce qu’elle était là au mauvais moment
    J’aime ton style très visuel
    Merci et bon lundi

    J'aime

    • Josplume 9 juillet 2019 / 11 h 29 min

      Merci Cécile 😉 C’est vrai que mes textes ne sont pas toujours très… »réjouissants » 😉 C’est peut-être parce qu’ils s’inspirent souvent de la trop triste réalité.
      Belle journée à toi Cécile 😉

      J'aime

      • Cécile C 9 juillet 2019 / 22 h 20 min

        Malheureusement le monde n’est pas souvent joyeux
        Bonne nuit

        Aimé par 1 personne

  2. Sabrina P. 9 juillet 2019 / 10 h 02 min

    Bonjour Josiane ! Je viens de découvrir ton texte pour le Bric à book auquel j’avais envie de participer aussi, mais ça sera pour la semaine prochaine (je suis encore à la bourre pour l’ESL) ! Dis donc, tu as un rythme effréné ! C’est agréable de te lire dans un autre contexte, avec toujours cette pointe d’humour, qui tire vers l’ironie ici… Belle journée à toi, Sabrina P.

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 9 juillet 2019 / 11 h 27 min

      Bonjour Sabrina ! Oui j’ai vu ton message sur Bric à Book annonçant ta prochaine participation. Quelle agréable surprise 😉 J’ai hâte de te lire dans ce nouveau contexte 😉
      C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile de mener de front tous ces travaux d’écriture, mais quel plaisir de se plier à ces exercices différents. Je participe également à un atelier qui s’appelle « ZODIAC challenge » qui consiste à poster une nouvelle chaque mois à partir de 4 propositions de mots. Et enfin je suis une formation chez Désir d’écrire qui me demande également beaucoup, beaucoup de temps !!! Heureusement, ma formation chez ELS se termine, il me reste 2 consignes à venir… Ce qui me permettra d’être plus présente sur les réseaux sociaux et d’aller voir les blogs qui me paraissent intéressants… Le tien notamment 😉
      Merci de ta visite Sabrina et à bientôt de te lire 😉

      Aimé par 1 personne

      • Sabrina P. 9 juillet 2019 / 12 h 05 min

        Ou la !! Tu n’arrêtes pas seigneur 🙂 ! Oui, je souhaite également participer au Zodiac challenge, mais si j’ai bien compris, j’ai 6mois de retard ahah ! Désir d’écire, j’en ai entendu parler, en es-tu satisfaite ? je m’interroge de mon côté sur la suite des événements car l’année prochaine risque d’être mouvementée, et j’ai bien peur de ne pouvoir m’engager dans une formation ESL intense pour l’instant, alors, je regarde du côté des consignes sur les blogs, et ça fourmille de propositions ! A réfléchir encore un peu ! A très bientôt alors, avec grand plaisir ! Belle plume à toi ! Sabrina 🙂

        Aimé par 1 personne

  3. marinadedhistoires 6 août 2019 / 7 h 59 min

    Un texte qui vous arrache les larmes. Très beau, triste et bien écrit. Le destin dramatique.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s