JE T’OFFRE MA DIFFÉRENCE

Ce texte est ma participation à l’atelier d’écriture n°301 du 16 Avril 2018 sur Bric à Book

© Matheus Ferreira

J’ai 10 ans,
Et comme beaucoup de petites filles, je suis espiègle et affectueuse.
Quand avec les enfants je joue, je fais pourtant moue boudeuse,
Car constamment je suis raillée à cause de mon allure curieuse.

 

J’ai 10 ans,
J’ai les yeux verts et la peau blanche, parsemée de taches de rousseur.
Mes cheveux longs couleur d’automne, sont souvent cause de douleur :
Ils font de moi un être étrange, qui interpelle et qui dérange.

J’ai 10 ans,
Quand parfois je laisse tomber sur mes épaules ma chevelure,
Je sens les yeux plein de stupeur, prendre mon geste comme une injure !
Ces yeux la ne voient que laideur, dans la couleur de ma coiffure.

J’ai 10 ans,
Mais je me moque de ces regards qui ont peur de la différence.
Et fais don de ma distinction à ceux qui voudront l’accepter…
Toi qui regardes ma photo, ce cadeau vas-tu l’apprécier ?

© Jos Gonçalves le 16 Avril 2018


 

21 réflexions sur “JE T’OFFRE MA DIFFÉRENCE

  1. Nady 16 avril 2018 / 11 h 33 min

    Le cadeau de ton texte, pour sûr que je vais l’accepter ! 😉 Sur le fond je ne peux qu’adhérer à l’idée engagée sur la différence ou tout au moins une singularité qui dénote par rapport à une normalité dans laquelle on croit surfer… Sur la forme, ton style parfois se rapproche d’un slam ou d’une chanson, j’aime 😉

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 17 avril 2018 / 18 h 30 min

      Rhoo Merci Nady. Si j’avais osé écrire plus tôt, je crois que je me serais lancée dans l’écriture de chanson, cela m’aurait vraiment plu… Merci encore 😉

      J’aime

  2. Valérie 16 avril 2018 / 13 h 34 min

    @les a priori ont la peau dure…Perso, j’adore les cheveux de cette petite fille mais il est vrai que le regard des gens sur les roux est encore méchant aujourd’hui…

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 17 avril 2018 / 18 h 33 min

      Oui le regard de certaines personnes sont souvent durs envers les différences en général, que ce soit la couleur de cheveux, de peau ou toute autres particularités. Ce qui peut faire la force des gens « différents » c’est de ne pas voir que les regards haineux, mais bien tous les autres ! Merci Valérie de ta visite !

      J’aime

  3. Estelle 16 avril 2018 / 19 h 32 min

    Je vois que nous avons eu une idée du même genre, sauf que j’ai fait parler cette petite fille quinze ans plus tard! J’aime beaucoup le rythme de ce texte.

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 17 avril 2018 / 18 h 36 min

      Oui, Estelle et qui sait ? Ma petite de 8 ans deviendra peut-être une Lucinda dans 15 ans ! 😉

      J’aime

  4. Antigone 17 avril 2018 / 6 h 06 min

    Moi aussi je l’ai imaginée frondeuse et rebelle !! On le sent dans cette photo qu’elle fait de sa rousseur une force espiègle.Bravo pour ton texte aux mots très bien choisis !

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 17 avril 2018 / 18 h 40 min

      Oui et puis je ne sais pas toi mais j’aime les enfants un peu « rebelles », ceux qui ne te disent pas les mots que tu attends mais ceux qu’ils ont envie d’exprimer. J’aime la spontanéité/vérité…chez les enfants comme chez les adultes d’ailleurs. 😉

      J’aime

  5. Marie Kléber 17 avril 2018 / 10 h 32 min

    Une différence comme une chance, un cadeau. J’aime énormément. On sent cette petite fille rebelle et confiante malgré les moqueries et regards extérieurs.

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 17 avril 2018 / 18 h 45 min

      Elle a très vite compris qu’il n’y a que deux façons d’aborder un problème : subir ou agir. Certes le choix n’est pas large… mais elle a fait le deuxième !
      Merci Marie 😉

      Aimé par 1 personne

  6. Amor-Fati 17 avril 2018 / 10 h 45 min

    Que voilà un joli poème chère Jos… Merci de ce joli moment.

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 19 avril 2018 / 18 h 01 min

      Oui, en plus du rythme que cela donne au texte je trouve que la répétition apporte une forme de « puissance et d’affirmation » aux mots qui suivent… Merci Blandine !

      J’aime

    • Josplume 19 avril 2018 / 18 h 10 min

      Absolument, on se sent tout puissant quand on est enfant, alors qu’on ne l’est pas vraiment si ce n’est en rêve. Par contre, une fois adulte, alors que beaucoup de choses sont réellement possibles, on n’ose pas par peur des conséquences… Merci de ton commentaire Pierforest!

      J’aime

  7. Valou076 21 avril 2018 / 19 h 47 min

    Elle est tellement mignonne cette petite que j’ai du mal à imaginer qu’elle puisse être vue autrement. Je trouve sa chevelure magnifique, elle donne une impression de fougue.
    merci pour cette ode à la tolérance 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. janickmm 22 avril 2018 / 8 h 36 min

    Sans armure ni bouclier, même du haut de ses 10 ans, elle se forme une carapace et comprend qu’elle est différente et peut même en jouer et se faire respecter. Dix ans, c’est jeune et pourtant on comprend des choses essentielles du quotidien. Ce texte impose beaucoup de respect.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s