ILLUSION D’OPTIQUE

Ce texte est ma participation à l’atelier d’écriture n°293  du 5 février 2018 sur Bric à Book

 

© Caroline Morant

Cela faisait longtemps qu’elle ne naviguait plus qu’entre son lit et son fauteuil. C’est Julie – l’aide à domicile qui l’accompagnait dans la galère nommée « vieillesse » – qui la transportait de l’un à l’autre selon l’heure de la journée.

Piètre voyage au regard de ceux qu’elle avait effectués aux côtés de son marin d’eau douce…

Pour l’heure, Julie s’apprêtait à partir faire quelques courses. Comme chaque jour, elle installa Émilienne dans le fauteuil et lui posa sur les genoux sa « boîte à souvenirs », nom donné par la vieille dame à la boite à chaussures contenant les photos de sa vie.

C’était le moment préféré d’Émilienne, celui de ses retrouvailles avec Armand, celui du voyage dans le passé.

Dès que la porte se referma sur Julie, elle ouvrit sa précieuse boîte et se plongea dans ses souvenirs. La photo qu’elle préférait était celle d’une péniche. Rutilante, elle arborait des couleurs vives et une allure mignonnette. De nombreuses jardinières jalonnaient le pont et d’agréables rideaux en dentelles agrémentaient chaque hublot.

Elle et Armand avaient vécu à bord pendant des années, et leur vie avait ressemblé aux fleuves sur lesquels ils naviguaient. Calme et sereine comme une eau peut l’être en cas de beau temps, leur existence avait aussi connu des remous semblables à l’eau tourbillonnante et entraînante d’un fleuve en cru. Ils avaient baptisé le bateau « Eau ! La belle vie » et ce nom – dont les lettres blanches avaient été écrites de la main même Émilienne – avait été prémonitoire.  Certes ils y avaient vécu les épreuves de la vie, mais elle et Armand y avaient surtout coulé des jours heureux et pour rien au monde Émilienne n’aurait voulu vivre autrement.

Ah ! Elle portait bien son nom notre péniche, hein Armand ! murmura-t-elle dans un dernier souffle.

Quand Julie rentra, elle alla directement dans la cuisine pour y ranger ses achats, puis se dirigea dans le salon pour y retrouver Émilienne.

La vieille dame avait la tête penchée en avant, et ses yeux grands ouverts étaient rivés sur une photo qu’elle serrait entre ses doigts raidis. Un léger sourire illuminait son visage sans vie.

Julie comprit et s’approcha d’Émilienne. Elle lui ferma délicatement les yeux et prit la photo : elle n’y vit rien d’autre qu’une péniche abandonnée, couchée sur le flanc et rouillée par le temps.

© Jos Gonçalves le 5 février 2018


 

21 réflexions sur “ILLUSION D’OPTIQUE

  1. Adele 5 février 2018 / 7 h 07 min

    Quelle jolie sensibilité dans ton texte ! J’ai beaucoup aimé cette douceur de vivre, ce calme, cette sérénité. Très plaisant à lire.

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 5 février 2018 / 8 h 47 min

      C’est exactement ce que j’ai ressenti en voyant la photo…Une sérénité certaine et je suis contente qu’elle se ressente dans mon texte ! Merci Adèle.

      J’aime

  2. Nady 5 février 2018 / 8 h 42 min

    Ton texte fait écho à ceux d’Adèle et bien entendu j’ai adoré tellement ce thème m’est cher. Beaucoup de sérénité se dégage de tes mots, merci !

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 5 février 2018 / 8 h 53 min

      La photo se porte bien je trouve à cette ambiance. On soupçonne le bien être passé à travers la rouille et il rejailli sur le présent…C’est du moins ce que j’ai ressenti en la voyant.
      Merci Nady §

      J’aime

    • Josplume 5 février 2018 / 9 h 47 min

      Merci L’atelier sous les feuilles…Je préfère aborder ces sujets avec douceur et sérénité…;)

      J’aime

  3. Valou076 5 février 2018 / 18 h 52 min

    Un très joli texte, émouvant. Il m’évoque les souvenirs simples de la vie, que l’on ne doit regarder avec intérêt et émotion qu’à la fin.

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 6 février 2018 / 13 h 34 min

      Les souvenirs sont souvent les seuls bons moments d’une fin de vie…Merci de ton passage Valou…

      J’aime

  4. janickmm 6 février 2018 / 13 h 37 min

    Beaucoup de bienveillance et de sensibilité de la part de l’aide ménagère, qui comprend et sait que les jours de la vieille dame sont comptés, alors elle l’installe au mieux avec un trésor entre les mains, ses souvenirs, et elle part tranquillement, sereinement vers un ailleurs. Un écrit tellement juste.

    Aimé par 2 personnes

    • Josplume 7 février 2018 / 13 h 14 min

      C’est tellement beau de pouvoir partir avec le trésor de sa vie entre les mains…Merci Janickmm

      J’aime

      • janickmm 8 février 2018 / 7 h 28 min

        C’est un bel accompagnement, j’aime la simplicité et la délicatesse de l’aide ménagère, touchant

        Aimé par 1 personne

  5. Valérie 6 février 2018 / 23 h 05 min

    Une bien belle manière de faire sa révèrence à la vie et de retrouver peut etre son Armand. Un texte plein de sensibilité. Merci.

    J’aime

    • Josplume 7 février 2018 / 13 h 17 min

      Oui, partir en voyant défiler sa vie et en retrouvant celui qu’on aime ! Merci de ta visite Valérie !

      J’aime

  6. victor 7 février 2018 / 7 h 17 min

    Une magnifique fin de vie pour cette vieille dame, qui a vécu heureuse toutes ces années, et ça se ressent à travers tes mots. J’aime les émotions qui se dégagent de cet écrit, merci à toi !

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 7 février 2018 / 13 h 18 min

      Oui, j’aime à penser que la fin de vie n’est pas qu’une souffrance ! Merci d’être passé Victor !

      J’aime

  7. Marie K 7 février 2018 / 11 h 14 min

    Quel joli texte, tout en tendresse, léger comme une plume.
    La mort s’y glisse avec délicatesse. Comme l’ultime étape de la vie.

    Aimé par 1 personne

    • Josplume 7 février 2018 / 13 h 20 min

      Bienvenue Marie K et merci de ce gentil commentaire ! La mort fait couler beaucoup d’encre et il est doux de penser qu’elle peut aussi se faire en douceur…

      Aimé par 1 personne

    • Josplume 9 février 2018 / 13 h 04 min

      Merci Blandine…La douceur fait tellement de bien ! 😉

      J’aime

    • Josplume 13 février 2018 / 13 h 19 min

      Une douce fin paisible…On en rêve tous ! A bientôt Thontine.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s