UN MONDE SANS SOLEIL

Ce texte est ma participation à l’atelier d’écriture n°270 du 5 juin 2017 sur Bric à Book

Seul à bord de son embarcation, Albert respira à pleins poumons et regarda une dernière fois le soleil se détacher progressivement de l’horizon. Le ciel s’irisa de ces couleurs chaudes particulières à l’aurore et la mer offrit ses reflets changeants dont il s’émerveillait chaque jour depuis des années.

Au-delà du sentiment de sérénité que lui procurait cet instant quotidien, il fut envahi d’une perception nouvelle, d’une sensation de libération.

Il ferma les yeux pour emporter le tableau du monde qu’il s’apprêtait à quitter et se décida enfin. Il plongea dans les eaux qui l’avaient si souvent accueilli et s’enfonça lentement dans les profondeurs marines.

Aux images de la surface qu’il emportait avec lui se superposèrent alors à celles des fonds aquatiques si souvent explorés. Elles défilèrent devant lui et l’accompagnèrent dans sa chute vers les abysses.

Il revit les gorgones géantes et les requins de la baie de Kimbe et se retrouva dans la mer d’Australie au milieu de millions d’œufs de coraux virevoltant autour de lui à la manière de flocons de neige. Il reconnut les raies Mantas jadis rencontrées au large des iles caïmans et les tortues géantes croisées aux hasard de ses multiples plongées. Il contempla le spectacle incroyable de la dérive des continents qu’il avait admiré dans les eaux glaciales et cristallines d’Islande et évolua dans les cénotes de la péninsule du Yucatan, ces puits naturels que les populations mayas considéraient comme sacrés.

Il semblait flotter. Pourtant il sombrait inexorablement vers le fond obscur et invisible.

Avant de s’évanouir, il vit une anémone qui rayonnait de mille feux pour le guider dans les derniers mètres de son voyage. A la lueur de ses tentacules arrondis, il aperçut une étoile de mer dont les branches largement étendues semblaient vouloir l’accueillir.

Puis ce fut le trou noir : il était arrivé à destination.

©Jos Gonçalves le 5 juin 2017


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s