VIRAGE A 180 DEGRÉS

Ce texte est ma participation à l’atelier d’écriture n°263 du 17 avril 2017 sur Bric à Book

© Fred Hedin

Cela faisait 5 ans qu’ils avaient quitté leur situation professionnelle prometteuse et leur luxueux appartement de Paris pour venir s’installer à Ault.
Cela faisait 5 ans et ils avaient l’impression d’avoir toujours vécu là.

Comme beaucoup de Parisiens, Emma et David souhaitaient changer de cadre de vie, ne plus être confrontés au stress urbain et à toutes ces mines renfrognées qu’ils croisaient chaque jour dans les transports en commun. Ils rêvaient d’une autre vie, d’une vie de contacts simples et de partage, de bienveillance et de gaieté. Contre l’avis de tous, ils décidèrent d’emprunter un virage à 180 degré sur la route de leur vie : ils quittèrent leur travail, laissèrent la ville derrière eux et s’endettèrent pour acheter le « Saint Pierre », une brasserie pour le moins démodée.

Les premiers mois furent difficiles. Ils durent se faire connaître, se faire accepter surtout ! La clientèle locale se montra dubitative envers ce jeune couple venu de la capitale et paria à qui mieux mieux qu’il ne mettrait pas longtemps à quitter cette petite commune de 1500 âmes.

Mais c’était sans compter sur la gentillesse et la simplicité d’Emma et de David. Devant leur détermination et leur hospitalité spontanée, les plus sceptiques abonnèrent leurs a priori et la Brasserie Saint Pierre devint le lieu de rencontre préféré d’un grand nombre d’Aultois.
Les touristes quant à eux hésitaient souvent devant le côté vieillot de l’établissement et entraient rarement à leur premier passage devant la façade. Mais dès qu’ils en passaient le seuil, ils tombaient sous le charme du lieu et de ses propriétaires. L’accueil sympathique mais discret et l’ambiance naturelle et familiale anéantissaient leurs préjugés et le décor les enveloppaient d’une atmosphère d’un autre temps. La qualité et le prix abordable des plats composés de produit locaux, faisaient le reste.

Le résultat était là : après 5 ans d’ouverture, la popularité de la Brasserie, alimentée chaque jour par les commentaires élogieux des clients sur le web, dépassait largement les attentes du jeune couple.

Pour célébrer ces années de bonheur et l’accomplissement de leur projet, Emma et David décidèrent d’organiser une petite fête avec leurs clients, amis et proches. Après une matinée de préparation, Emma les attendit tous avec impatience. Postée derrière le comptoir, elle sourit à l’idée de ce nouveau moment de partage qu’elle allait offrir à ses invités.

Elle ne savait pas encore qu’à leur arrivée, ceux-là même qui quelques années auparavant, avaient tout fait pour les dissuader de leur entreprise, allaient enfin saluer leur courage et leur réussite.

Ils avaient fait graver sur une plaque au charme qui s’alliait à celui du lieu, cette citation de Goethe qui reflétait si bien la personnalité du couple :
« Quoi que vous rêviez d’entreprendre, commencez-le. L’audace a du génie, du pouvoir et de la magie ».

©Jos Gonçalves le 17 avril 2017


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s